Tout sur les mutuelles complémentaires et obtenez les meilleurs tarfis

Les complémentaires santé peuvent être contractés auprès de deux types d’organismes, les compagnies d’assurance et les mutuelles. Les organismes fonctionnent différemment du fait de leur raison sociale.

La différence entre les compagnies assurances et les mutuelles

Les compagnies assurances sont des sociétés qui par la vente de leurs contrats réalisent des bénéfices. En fonction du bilan, les bénéfices sont répartis entre les sociétaires ou sur une certaine proportion réinvestie. Les assureurs sont régis par le code des assurances.

Les mutuelles complémentaires santé ont la vocation de répondre aux besoins de leurs sociétaires en matière de remboursement de frais de santé. Les mutuelles complémentaires santé sont à but non lucratif, à la différence des sociétés d’assurances. Leurs fonctionnements sont basés sur la solidarité.

Les bénéfices sont répartis de différentes manières par un conseil d’administration (qui ne touche pas de dividendes sur les bénéfices), dans tous les cas les bénéfices doivent être profitables aux adhérents. Les adhérents peuvent participer aux conseils d’administration et aux élections des administrés. Les mutuelles sont régies par le code de la mutualité.

Leurs buts

Les deux entités ont les mêmes ambitions qui sont de proposer des garanties qui permettent de couvrir la majorité des dépenses de santé non prises en charge par la sécurité sociale. Ils adaptent des contrats pour les jeunes, les couples, les familles et les seniors.

De quelles manières sont calculés les prix des contrats

Le prix des mutuelles complémentaires se différencie par les garanties qui sont proposées et aussi par d’autres critères tels que : l’âge de la personne, le nombre de personnes qui bénéficieront des garanties, le secteur géographique où il réside, le métier pratiqué, le délai de prise en charge des prestations (délai de carence), les options choisies, etc.

Les compagnies assurances demandent selon les cas au nouveau client de remplir un questionnaire médical. En fonction des réponses obtenues, la compagnie d’assurance peut répondre au client qu’il lui est impossible de souscrire, un contrat jugeant que celui-ci présente trop de risque.

Dans la grande majorité, les mutuelles ne demandent pas de questionnaires médicaux.

De quelle manière obtenir les meilleurs prix

Pour les personnes qui ont déjà une mutuelle complémentaire, la Loi Châtel permet aux clients de ne pas oublier le délai légal de résiliation d’un contrat. Cela permet d’évaluer les nouvelles offres sur le marché.

Sur le Net il est possible de trouver une multitude d’offres promotionnelles proposées par les compagnies d’assurances et les mutuelles complémentaires. Les outils les plus performants pour trouver les meilleurs prix sont les comparateurs. Sur une seule demande, un comparateur propose les tarifs les plus attractifs par rapport aux besoins.