Du budget à la couverture : Comment trouver la mutuelle idéale pour un auto-entrepreneur

mutuelle auto entrepreneur

Publié le : 03 décembre 20236 mins de lecture

À partir du moment où vous exercez une activité à votre compte, vous devez vous orienter vers une mutuelle en totale adéquation avec votre besoin. Bien que cette dernière ne soit pas obligatoire, il est fortement recommandé d’y souscrire afin de faire face aux aléas de la vie. Avec nos conseils, vous allez vous orienter facilement dans la bonne direction, c’est-à-dire vers un contrat protecteur et une tarification intéressante.

Comment choisir la bonne mutuelle micro entrepreneur ?

Afin de définir la meilleure mutuelle auto entrepreneur, vous définissez en premier lieu votre besoin. Par exemple, vous allez régulièrement chez le dentiste, vous avez des besoins en optique ou bien vous avez une maladie chronique. Voilà pourquoi, il est absolument primordial de prendre en considération vos postes de dépenses afin d’avoir un niveau de garantie en adéquation avec la prise en charge que vous recherchez. Une fois cette première étape effectuée, vous allez pouvoir vous orienter vers la comparaison de l’auto entrepreneur mutuelle en prenant en considération les plafonds et les taux de remboursement. Vigilance également au niveau des exclusions de garantie et sur les délais de carence. Prenez également des informations complémentaires par rapport à l’existence du tiers payant. Ce sont les premières précautions que vous devez prendre et en vous basant sur ces éléments, la comparaison devient beaucoup plus simple. D’ailleurs, il vous suffira de vous rendre sur un site spécialisé pour obtenir toutes les informations que vous désirez. En cas de doute, n’hésitez pas une seconde à vous mettre en relation avec le service client dans le but d’obtenir des informations complémentaires. C’est une démarche bénéfique qui ne vous engage strictement à rien, si ce n’est à choisir la mutuelle la plus appropriée.

À consulter aussi : La mutuelle de spectacle, un soutien aux artistes ?

Quelles sont les garanties les plus importantes ?

Comme expliqué dans le paragraphe précédent, il existe une variété de garanties et vous allez devoir vous orienter impérativement vers celles qui correspondent à vos postes de dépenses. Cela peut concerner les actes et les soins de la médecine de ville, c’est-à-dire les consultations chez le généraliste. Mais également les soins dentaires pour un simple détartrage, la pose d’une prothèse ou la mise en place d’un implant. Dans la même lignée, vous retrouvez les frais d’optique pour les montures de lunettes et les verres, sans oublier l’importance de la garantie hospitalisation. Celle-ci implique une grande vigilance de votre part à propos de l’anesthésie, des frais de confort, de la chirurgie et du forfait hospitalier journalier. Certains contrats peuvent également aller plus loin et pour des besoins spécifiques, alan.com reste une solution de premier ordre pour obtenir des informations supplémentaires. En effet, vous avez régulièrement des soins auditifs et vous avez besoin d’une mutuelle qui est capable de vous proposer un taux de remboursement cohérent. Sachez qu’il existe une grande disparité en fonction des assureurs, ce qui implique une comparaison minutieuse. En prime, sachez qu’il vous sera possible d’additionner des garanties optionnelles afin d’avoir un contrat plus protecteur.

Pour quelles raisons adhérer à une mutuelle santé auto entrepreneur ?

La souscription d’une mutuelle santé n’est pas une obligation, mais elle reste tout de même fortement recommandée. Une situation qui s’explique par les faibles remboursements du régime de base concernant les soins de confort ainsi que les dépassements d’honoraires. Voilà pourquoi, vous devez choisir la bonne mutuelle santé, c’est-à-dire celle en totale adéquation avec votre besoin. Résultat, le reste à charge diminue grandement, vous évitant de vous retrouver dans une situation difficile en cas d’hospitalisation ou lorsque vous avez besoin d’un acte dentaire ou optique très spécifique. Par exemple, la Sécurité sociale propose une prise en charge des frais d’hospitalisation à hauteur de 80 %. Lorsque vous n’avez pas de mutuelle, vous n’avez d’autres choix que de régler le montant du ticket modérateur. Dans ce cas précis, 20 % des frais d’hospitalisation devront être réglés, sans oublier le montant du forfait journalier. Ainsi, le reste à charge augmente considérablement en fonction de la prestation de santé. C’est à ce moment-là que la mutuelle prend véritablement tout son sens, car elle vous évite de vous retrouver dans une situation financière délicate. Dès à présent, ne perdez plus une seconde à vous interroger sur l’intérêt d’un tel contrat de santé, mais concentrez-vous sur les choix essentiels, c’est-à-dire la découverte d’une mutuelle adaptée à votre situation personnelle. Surtout pas de précipitation, sous peine de vous retrouver avec une mutuelle onéreuse et peu protectrice.

Mutuelle santé : l’importance du remboursement des implants dentaires
Comment choisir sa mutuelle étudiante en 2023 ?

Plan du site