Guide pour bien choisir sa prévoyance et les pièges à éviter

Vous faites partie des travailleurs non salariés ou TNS ? Vous aimeriez être protégés contre les divers risques liés à votre activité ? La prévoyance TNS Aspicio est votre meilleur allié. Mais comment trouver le contrat idéal parmi les nombreuses propositions ? Vous aurez toutes les astuces nécessaires dans cet article.

Comprendre le sens des clauses contractuelles

La majorité des personnes œuvrant dans la profession libérale signe un contrat de prévoyance juste par confiance, en ignorant les véritables significations de certaines clauses qui y sont incluses. C’est une erreur cruciale à éviter. Les maisons d’assurance épatent les clients par d’innombrables avantages alléchants. Mais il faut garder à l’esprit que comme toute entreprise, elles agissent dans leurs propres intérêts. Pour ne pas tomber dans un tourbillon de litiges, il faut prendre certaines précautions. La première chose à faire est de lire et de comprendre les termes de l’accord. N’hésitez pas à poser des questions auprès des responsables et des professionnels de la prévoyance en cas de doute.

Choisir un contrat de prévoyance sans exclusions et restrictions

Afin de minimiser ses responsabilités, un établissement de prévoyance peut être amené à ajouter plusieurs cas d’exclusions et de restrictions dans le contrat. Il en est ainsi de certaines maladies et pathologies comme les affections disco vertébrales, les affections psychiatriques et psychiques, ou encore les grossesses pathologiques, de certains sports extrêmes et dangereux, ainsi que de certains territoires. Il peut arriver que le contrat stipule par exemple que les dommages résultant des sports extrêmes sont pris en charge à l’exception de tel ou tel cas. Méfiez-vous de cette formule. Elle ouvre un échappatoire à l’établissement qui va faire tout son possible pour prouver que les circonstances présentes font partie des cas donnant lieu à aucune indemnisation.

Opter pour un contrat offrant plus d’avantages onéreux

Il existe généralement deux catégories de contrat : le contrat indemnitaire et le contrat forfaitaire. Avant de choisir, surveillez étroitement l’évolution et la variation de vos situations financières, essayez de prévoir toutes les circonstances pouvant surgir, déterminez votre franchise et demandez un devis en ligne. Le contrat indemnitaire rééquilibre le revenu que l’assuré aurait perdu au cours de ses mésaventures. Si les revenus indiqués au moment de la conclusion du contrat n’ont pas été modifiés, l’indemnité qui sera due est calculée en fonction de ceux-ci. S’ils ont rencontrés une baisse, les revenus réels seront pris en considération. En présence d’une augmentation par contre, à moins qu’une révision ait été réalisée annuellement, les revenus déclarés au moment de la souscription serviront de base au calcul de l’indemnité. Dans le contrat forfaitaire, l’indemnité souscrite est versée quelque soit la variation des revenus de l’assuré.