La mutuelle de spectacle, un soutien aux artistes ?

La mutuelle de spectacle

Tous les professionnels qui travaillent dans le monde du spectacle ont droit à un régime spécifique qui regroupe la mutuelle, la prévoyance, la retraite, les congés et bien d’autres prestations sociales. Il convient de noter qu’un intermittent du spectacle est considéré comme un salarié à employeurs multiples. Ainsi, ses activités professionnelles sont le plus souvent ponctuées par des périodes de chômage.

Régime d’assurance-maladie des intermittents du spectacle :

Tous les professionnels œuvrant dans le milieu du spectacle ; qu’ils soient artistes, techniciens ou autres, sont considérés comme des intermittents du spectacle. Ils travaillent généralement avec un contrat à durée déterminée et alternent les périodes de chômage et d’emploi. Concernant leur assurance, les intermittents du spectacle sont affiliés à la caisse d’Assurance Maladie de leur résidence principale puisqu’ils sont soumis au régime général de Sécurité Sociale au même titre que les salariés du secteur privé.

Pour compléter leur assurance, les intermittents du spectacle peuvent profiter d’une mutuelle santé grâce à l’accord collectif interbranche et à la garantie Audiens. Néanmoins, le professionnel doit être en mesure de prouver qu’il a travaillé au minimum 507 h durant l’année précédente, avant de pouvoir souscrire à cette complémentaire santé. À noter que la souscription à cette mutuelle n’est pas obligatoire, puisque d’autres mutuelles santé soutiennent également les artistes. C’est notamment le cas de la mutuelle presse, et des mutuelles dédiées aux salariés du spectacle et de la communication, vous pourrez en savoir plus ici. Il suffit de comparer les offres pour trouver la meilleure mutuelle individuelle.

Choisir les garanties à intégrer dans sa mutuelle :

Le régime des intermittents comprend plusieurs métiers. Or, chaque métier possède ses propres particularités et donc ses besoins spécifiques en matière de couverture santé. Pour cela, la mutuelle de spectacle ne comprendra pas forcément les mêmes garanties que la mutuelle cinéma. L’intermittent devra choisir avec soin les garanties qui composent son contrat d’assurance. S’il s’agit d’un professionnel de la musique, par exemple, ce dernier peut privilégier la couverture des problèmes de santé auditifs en plus des soins courants. Pour les danseurs, ils se tournent davantage vers des formules qui comprennent la couverture des soins de bien-être et l’hospitalisation, en cas d’accident. De manière générale, le choix des garanties se fait selon la particularité des métiers et des risques auxquels s’expose chaque intermittent du spectacle. Cependant, la sélection de la mutuelle santé adaptée doit également se faire sur la base du revenu et du niveau de couverture proposé. Encore une fois, il est essentiel de bien analyser son profil d’assuré pour sélectionner la meilleure mutuelle.

Connaître le coût d’une mutuelle du spectacle

La mutuelle de l’accord collectif national interbranche est faite pour alléger la charge des intermittents du spectacle en matière de couverture santé. Néanmoins, pour ceux qui ne respectent pas les conditions de souscription à Audiens ou qui souhaitent se tourner vers une mutuelle individuelle, le coût sera évalué en fonction des garanties. Généralement, une mutuelle communication ou une mutuelle de culture propose différents niveaux de garanties, partant de basique et allant jusqu’à haut de gamme. Une mutuelle basique permet de compléter le remboursement de la Sécurité Sociale et de couvrir les besoins basiques en matière de santé. Les niveaux plus élevés offrent une couverture plus complète. Toutefois, une mutuelle haut de gamme demande une cotisation plus importante par rapport à une mutuelle de base. Aussi, il est important de sélectionner sa mutuelle en tenant compte de son niveau de revenu. A noter qu’il peut arriver que l’employeur propose à son salarié une mutuelle santé obligatoire. Si l’intermittent du spectacle estime que cette mutuelle n’est pas à son avantage, certaines dérogations prévues par la loi l’autorisent à refuser cette offre en faveur d’une mutuelle qu’il juge plus adaptée à ses besoins.

Par ailleurs, il faut préciser que le montant de la cotisation dépend également de l’adresse de l’intermittent du spectacle ainsi que du taux de remboursement qu’il a choisi. Pour se faire une idée plus précise du coût d’une mutuelle de spectacle, il est possible de demander un devis en ligne. Une fois l’estimation obtenue, il ne reste plus qu’à comparer les différentes prestations.

A quoi sert une mutuelle senior ?
Conseils pour choisir la bonne mutuelle santé