Prévoyance TNS : comparatif des meilleurs contrats pour profession libérale

La prévoyance sociale sert principalement à remplacer, à soutenir le revenu d’une tierce personne en cas d’arrêt de travail pour différentes causes. La couverture sociale obligatoire est insuffisante quand la perte importante de revenus est associée à un taux de charges et de frais généraux qui restent malgré tout inchangées.

La prévoyance TNS ou Travailleurs Non Salariés

Les prévoyances TNS, selon le cas d’espèce, dépendent de caisses différentes. Les garanties sont souvent incomplètes et ambiguës, voire même inexistantes en cas d’arrêt de travail, d’invalidité, d’accident, de perte d’autonomie ou de décès. Nous nous estimons mal protégés, laissés de côté ou pire encore abandonnés en cas d’impossibilité temporaire d’exercer notre activité. Il y a donc un manque à gagner pour pouvoir jouir d’une couverture optimale. Souscrire une assurance prévoyance spécifique et adaptée devient une possibilité pour les travailleurs dans le secteur libéral grâce à la loi Madelin. Plusieurs offres sont présentes sur le marché. En utilisant le comparateur prevoyance-tns.aspicio.fr/, il est beaucoup plus aisé de comparer les propositions, de lire les divers avis et de choisir le contrat prévoyance qui correspond à votre statut de travailleurs indépendants.

Pourquoi prendre une prévoyance ?

La prévoyance est la qualité de celui qui prévoit. Le malheur n’arrive jamais qu’aux autres comme on dit, et nous ne sommes pas tentés de deviner ce que nous réserve l’avenir étant donné que prédire n’est pas une science exacte. Mais personne n’est à l’abri des faits désastreux. Et en cas d’accident ou d’autres problèmes nous ne savons même pas vers qui ou vers quoi se tourner. Cependant, nous voulons être certains qu’en cas de besoin, notre vie, notre famille, nos enfants, notre entreprise seront à l’abri. Il est alors utile d’optimiser ses moyens financiers, en prévoyant son futur. Et voila pourquoi il faut tout mettre en place pour ne pas être surpris et menacé par l’incertitude. Surtout pour les travailleurs indépendants, il est nécessaire de pallier les faiblesses du régime obligatoire qui est une assurance certes mais qui n’est pas objectif et sélectif, par une prévoyance TNS.

La loi Madelin : un allègement fiscal

Une fois à la retraite, le revenu mensuel peut être divisé en 2. Outre le versement de la retraite de base et de la retraite complémentaire obligatoire, on peut constituer une retraite complémentaire facultative grâce au contrat Madelin, publié le 14 Avril 2015. Son principal atout est l’allègement social par déduction d’impôts. On bénéficie de ce fait d’une défiscalisation des cotisations, d’une perception sur compte personnel des remboursements, et bien plus encore, d’une protection sociale pour les professions libérales dans les même conditions que pour les salariés. Toutefois, il faut toujours être vigilant avant de signer un contrat. Une comparaison et une appréciation personnelle des avantages et des inconvénients doivent être effectuées pour pouvoir conclure le meilleur contrat.