Les assurances obligatoires et non obligatoires (Madelin) des infirmiers libéraux

La loi Madelin prévoit un dispositif fiscal au bénéfice des travailleurs indépendants. Les infirmiers libéraux en font partie. Mais parmi tous les contrats présents, et entre le régime obligatoire et le régime facultatif, il est très facile de se perdre. Cet article vous donne les explications utiles dans votre choix.

Une prévoyance gara, tissant un développement professionnel 

Le nombre d’infirmiers et d’infirmières proposant des soins à domicile et qui souhaite exercer leur métier de manière libérale a connu une forte augmentation. Cependant, comme toutes les professions des accidents peuvent survenir. Ils seront donc obligés d’arrêter leur métier pendant quelque temps voire pour toujours. Mais comment peuvent-ils subvenir à leur besoin et ceux de leur proche, s’ils ne travaillent pas. Certes, il existe une caisse autonome, mais en cas d’invalidité partielle ou encore si le cas n’est pas admis, ils leur sont impossible de bénéficier d’une couverture. Ces professionnels doivent donc songer à s’inscrire à une assurance complémentaire maladie et accident. Les spécialistes proposent ainsi des contrats de prévoyance pour infirmier et infirmière libérale offrant des garanties de prévoyances avantageuses.

Les éléments à considérer

avant de signer une prestation de prévoyance infirmière libérale, il est important de tenir compte de plusieurs éléments. En effet, de nombreux entourloupe et vices peuvent se cacher dans le contrat. L’intéressé doit se renseigner particulièrement sur la nature des garanties de prévoyance. La prévoyance doit couvrir les accidents, les cas de décès, etc. Il accordera aussi de l’importance aux différentes exclusions. Par exemple l’infirmier a eu un accident alors qu’il a bu quelques verres, l’assureur peut ne pas prendre en charge les dégâts causés par son taux d’alcoolisme. Il peut également parcourir le Web pour avoir le meilleur comparatif contrat de prévoyance.

En tant que profession libérale médicale, infirmier et infirmière libérale, dépendent du régime de la CARPIMKO.   Il est essentiel de connaître les prises en charge de la CARPIMKO, en cas de problème de santé entraînant un arrêt de travail. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur la prévoyance pour infirmier et infirmière libérale, les explications et comparatif des meilleurs contrats prévoyance sur ce site.

Une souscription par la loi Madelin

Un infirmier libéral a la possibilité de s’inscrire à un contrat de prévoyance en passant par la loi Madelin. Ce dernier est un dispositif offrant l’opportunité de déduire de ses revenus imposables les cotisations qu’il réalise suivant son contrat de prévoyance. Le système permet la concrétisation de plusieurs types de contrats de protection sociale, incluant une assurance maladie-maternité et une assurance invalidité-décès. De plus, le professionnel libéral obtient les mêmes services familiaux que les salariés. L’infirmier a également la possibilité de cotiser pour une belle retraite tout en bénéficiant de certains avantages fiscaux. Si l’infirmier ne peut plus travailler à cause d’une maladie ou d’un accident, il a l’opportunité aussi de jouir d’une retraite à taux plein sans la contrainte d’attendre l’âge de 65 ans.